Articles

Chauve-souris pipistrelle

Enquête participative : mais où sont les chouettes et les chauves-souris ?

Dans le cadre de son Atlas de la Biodiversité interCommunale, l’Agglomération Grand Auch Coeur de Gascogne invite les citoyens à signaler la présence de chouettes ou de chauves-souris chez eux.

Du 1er mai 2020 au 30 avril 2021, cette enquête de grande ampleur offre l’occasion de contribuer de manière simple et concrète à l’amélioration des connaissances sur ces espèces souvent discrètes et menacées, et surtout d’aider à leur protection !

Les chouettes consomment bon nombre de petits mammifères et les chauves-souris jusqu’à 2000 insectes par nuit pour la plus petite espèce! Ces animaux de la nuit nous débarrassent au passage des moustiques et se mettent aux services des agriculteurs en régulant certains ravageurs de cultures.
Plusieurs de ces espèces fréquentent les bâtiments (dans un trou de mur, sous une tuile ou dans un grenier), pour construire leur nid pour les oiseaux ou simplement s’y poser pour les chauves-souris. Pour les chouettes, il s’agit notamment de l’Effraie des clochers et de la Chevêche d’Athéna qui apprécient nos granges, greniers ou toitures.

Chez les chauves-souris, pipistrelles, rhinolophes ou barbastelles par exemple peuvent s’installer dans les combles ou derrière des volets ouverts.
Malheureusement, ces espèces sont menacées pour plusieurs raisons, le plus souvent imputables à l’Homme : empoisonnement aux pesticides, collision avec les véhicules, pollutions lumineuses… mais aussi disparition ou fermeture de bâtis les accueillant (églises, combles aménagés…).

Afin de les sauvegarder et de renforcer leur rôle dans les écosystèmes, en ville comme à la campagne, le Grand Auch Coeur de Gascogne organise dans le cadre de son Atlas de la Biodiversité une enquête participative en collaboration avec les associations partenaires : le Groupe Ornithologique Gersois, le Conservatoire d’Espaces Naturels d’Occitanie et le CPIE Pays Gersois.

Aidez-nous à mieux les connaître et dîtes-nous si vous accueillez sous votre toit une chouette ou des chauves-souris !!
Un problème de cohabitation ? Pas de souci, il existe souvent des aménagements faciles à mettre en place et les associations partenaires peuvent vous accompagner et vous conseiller.

Comment participer ?

Vous hébergez des chouettes ou chauves-souris chez vous, aidez-nous à les inventorier et les protéger en transmettant vos observations ! Ils sont faciles à détecter (pelotes de réjection au sol et cris pour les chouettes ; petites crottes noires au sol pour les chauves-souris).

> Rendez-vous sur le formulaire en ligne

Vous trouverez plus de détails sur ces espèces ici :

Appel à observations pour l'Atlas de la Biodiversité Intercommunal du Grand Auch Coeur de GAscogne

Ophrys militaire

Dans le Gers, les Atlas de la Biodiversité se démultiplient !

Un Atlas de la Biodiversité interCommunale (ABiC) vise à la fois à améliorer les connaissances sur la biodiversité et à fournir un appui aux politiques d’aménagement, de valorisation et de préservation du territoire. Pour ce faire, l’Atlas permet l’identification des espèces et milieux à enjeux pour mieux les protéger, les gérer et les valoriser.
L’ABiC est donc une démarche ambitieuse qui témoigne de l’importance accordé à la protection du patrimoine naturel local ! L’AbiC est également une étape préalable et cruciale de l’aménagement du territoire.

Dans le cadre du label « Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte », deux intercommunalités ont initié, depuis 2018, des ABiC en partenariat avec le CPIE Pays Gersois, ainsi que d’autres structures régionales et départementales : la Communauté d’Agglomération du Grand Auch Cœur de Gascogne et la Communauté de Communes Astarac Arros en Gascogne. En 2016, le CPIE 32 avait déjà accompagné la Commune de Saint-Clar dans une même démarche, portée à l’échelle d’un territoire plus restreint.

L’accompagnement du CPIE 32 s’intègre dans un travail concerté et partagé avec les autres partenaires et participe, plus concrètement, à l’étude de différents groupes d’espèces, à l’identification d’éventuelles menaces pesant sur celles-ci, à leur valorisation et la sensibilisation en direction du grand public et des élus.

Sortie Nature La biodiversité d'ici et là

[Sortie] La biodiversité d’ici et là !

Dans le cadre de l’Atlas de la biodiversité du Grand Auch Cœur de Gascogne, le CPIE Pays Gersois, partenaire du projet, vous propose une balade nature pour en apprendre plus sur cette démarche participative et pour découvrir la faune et la flore des berges du Gers à Auch.

Inscription obligatoire : 05 62 66 85 77 – animation@cpie32.org
Venez nombreux !

Affiche sortie nature le 16 mars 2019 à Auch

Lac d'Astarac

Un Atlas de la biodiversité sur le secteur Astarac Arros en Gascogne

Le CPIE Pays Gersois participe à l’élaboration d’un Atlas de la Biodiversité sur le territoire de la Communauté de Communes Astarac Arros en Gascogne.

Une nouvelle démarche sur le territoire

Atlas de la biodiversité Astarac Arros en GascogneGrâce au label « Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte », La Communauté de Communes Astarac Arros en Gascogne s’est engagée dans une démarche ambitieuse ayant pour objectif de préserver et valoriser la richesse naturelle du territoire, notamment pour en faire un atout touristique.

En effet, l’Atlas de la Biodiversité permettra de mieux connaitre les espèces, les milieux naturels et le fonctionnement des réseaux écologiques afin de protéger, restaurer et intégrer la biodiversité plus efficacement dans les politiques d’aménagement du territoire (Plan Local d’Urbanisme, Trame Verte et Bleue…).

Dans le cadre de cette analyse naturaliste du territoire, un diagnostic de la Trame Verte et Bleue sera réalisé afin d’identifier les zones et les couloirs de déplacement les plus importants pour les espèces ; ce diagnostic facilitera par la suite grandement l’aménagement du territoire à l’échelle de l’intercommunalité.

Une implication citoyenne incontournable

Ophrys à forme d'araignéeUn Atlas est une démarche écologique et scientifique participative. Il est primordial que chaque habitant se l’approprie et devienne acteur de la protection de son environnement. Les citoyens, sont autant d’observateurs répartis sur la zone d’étude qui occupent et vivent sur le territoire tous les jours ; plus les observations naturalistes seront nombreuses, plus l’étude sera précise.

Pour cela, vous pouvez transmettre vos observations et relevés naturalistes (faune et flore) sur la base de données BAZNAT ou en contactant unes  des structures partenaires présentées ci-après.

Les structures naturalistes locales impliquées

Triton marbréDu fait de la vaste zone d’étude (350km² sur 37 communes), de la variété des groupes d’espèces à étudier (oiseaux, amphibiens, reptiles, libellules, papillons, mammifères, chauve-souris, plantes…) et de la volonté d’une démarche concertée et partagée, la Communauté de Communes Astarac Arros en Gascogne a souhaité faire appel aux services de diverses structures parmi lesquelles :

Pour permettre de réaliser un Atlas le plus précis possible, il est important que tous les citoyens participent à cette démarche aux cotés des structures naturalistes. C’est grâce à un effort collectif et de grande ampleur que nous pourrons, ensemble, protéger notre patrimoine naturel !

Évènements

Aucune page ne correspond à votre recherche

Désolé, aucun article ne correspond à votre recherche