Programme de l'été du CPIE Pays Gersois

Programme été 2024 – Qu’est-ce qui se trame ?

 

Affiche des animations estivales du CPIE 32

C’est l’été !
…Le CPIE Pays Gersois vous invite à découvrir la nature et les trames écologiques en juillet-août tout en vous amusant. Rejoignez-nous pour un bel été 2024 !

Qu’est-ce qui se trame ?
15 juillet – 25 août 2024

 > Téléchargez ici le programme complet 


Expo trame verte et bleueEXPO JEU
Trame Verte et Bleue : quand les espèces nous montrent la voie

 

Explorez les chemins de la biodiversité à travers la Trame Verte et Bleue, réseau de circulation des espèces dans leurs divers milieux naturels (haies, rivières, mares, jardins…). Au cours de votre voyage, jeux et énigmes vous seront proposés pour marcher dans les pas de la faune et de la flore gersoises.

A MIRANDE (au CPIE)
Du 15 juillet au 23 août
Du lundi au vendredi : 10h-12h / 14h-17h
Entrée libre

EXPO PHOTO
Eau et Nature : les trésors du Gers

Expo photo André Hemelrijk

©André-Hemelrijk

Source de vie, l’eau a profondément marqué la nature qui nous entoure. Plongez dans l’univers merveilleux des milieux aquatiques du Gers qui abritent une faune et une flore d’une rare richesse !
Le photographe hollandais André Hemelrijk, véritable poète visuel, fait entrer les visiteurs dans un monde onirique. Véritable ode à la lumière, cette exposition vous fait explorer deux aspects essentiels des paysages gersois, l’arbre et l’eau.

A L’SILE-DE-NOE (au château)
Du 21 juillet au 25 août
Du lundi au dimanche : 14h-18h
Entrée libre

 


Point infos : Les trames écologiques

Imaginez un monde où chaque créature, qu’elle vole, nage, rampe ou marche, a son propre réseau de transport, un peu comme notre système de routes et de chemins, mais pour la nature.
Ce monde, c’est celui des trames écologiques, véritables autoroutes de la nature ! Elles permettent à chaque être vivant de se déplacer librement pour se nourrir ou se reproduire, contribuant ainsi à préserver notre patrimoine naturel et l’équilibre des écosystèmes.

 


SORTIES NATURE pour toute la famille

Activités de découverte de la nature gersoise

 

 

abeilleJeudi 18 juillet / 9h30-12h / Lamazère
Trame jaune, sur les chemins agricoles
Les prairies, jachères, ou pâturages sont autant de milieux qui constituent la trame jaune. Ces milieux ouverts sont le refuge de nombreuses espèces d’oiseaux, d’insectes ou de reptiles. Equipés de jumelles et de filets, partez à la découverte de cette biodiversité très riche.
3€ (gratuit moins de 3 ans)

 

 

sortie natureJeudi 25 juillet / 9h30-12h / Saint-Arailles
Trame verte, quand la nature se connecte
Arbres isolés, haies et forêts sont les architectes du paysage bocager. Tantôt protecteurs, tantôt nourriciers, ils font partie de l’avenir de l’humain. Entre lecture de paysage et reconnaissance des essences, découvrez la richesse du monde des arbres, qui constituent un corridor indispensable au déplacement des espèces.
3€ (gratuit moins de 3 ans)

 

 

sortie canoëJeudi 1er août / 9h30-12h / Mirande
Trame bleue, plongeon dans les milieux aquatiques

Comme son nom l’indique, la trame bleue représente les milieux aquatiques et leurs connexions. Venez la découvrir lors d’une balade en canoë. Au fil de l’eau, naviguez et observez les paysages et la richesse de ces milieux plein de vie et de surprises.
13€ (à partir de 8 ans)

 

 

ver de terreJeudi 8 août / 9h30-12h/ Mirande
Trame brune, dans les sous-sols de la Terre
A l’heure où la désimperméabilisation des sols revient sur le devant de la scène, partez à leur découverte. Ils jouent de multiples rôles dans le cycle de l’eau et la prévention des inondations, ou bien encore dans l’accueil d’un quart de la biodiversité de la planète !
3€ (gratuit moins de 3 ans)

 

chauve-sourisJeudi 22 août / 20h-22h/ Auch
Trame noire, la vie nocturne se révèle
Le monde de la nuit est souvent très méconnu, voire parfois mal perçu ou un peu effrayant… Partez l’explorer et découvrir les espèces préférant l’obscurité au monde diurne.
3€ (gratuit moins de 3 ans)

 


ATELIERS DES PETITS CURIEUX à partir de 6 ans

Découvrir la nature de façon ludique

 

 

abeilleMardi 16 juillet / 9h30-12h / Montesquiou
Drôles de petites bêtes
Courir après les papillons, attraper des araignées, surprendre un criquet, titiller les grillons, un vent de liberté souffle dans la prairie. Mets ton chapeau, ta gourde dans ton sac à dos et viens vivre la vie d’un entomologiste en herbe.
3€ (à partir de 6 ans)

 

 

balade natureMardi 23 juillet / 9h30-12h / Berdoues
Cache-cache forestier
La forêt est un formidable terrain de jeux : avec ses arbres, ses buissons ou ses branches mortes, il est facile de s’y amuser. Toi aussi, chausse tes baskets et viens jouer avec nous !
3€ (à partir de 6 ans)

 

 

grenouilleMardi 30 juillet / 9h30-12h / Mirande
Bricol’eau
L’eau qui pousse, qui fait tourner et flotter des embarcations. Tu l’as déjà vu ? Rejoins-nous pour bricoler et t’amuser en découvrant les supers pouvoirs de l’eau.
3€ (à partir de 6 ans)

 

 

Animation trésors du solMardi 6 août / 9h30-12h / L’Isle-de-Noé
Trésors du sol
Ça grouille sous nos pieds. De nombreuses petites bêtes s’affairent pour transformer la matière en humus ! Viens fabriquer de quoi les attraper et les observer et apprends-en plus sur ces trésors cachés.
3€ (à partir de 6 ans)

 


INFOS PRATIQUES

VENIR AU CPIE Pays Gesois

16 rue Delort (accès PMR) – 6 boulevard Lascours
32300 MIRANDE

> Nous contacter

Inscription obligatoire aux animations :
05 62 66 85 77
animation@cpie32.org

Plan d'accès CPIE Pays Gersois

Ne manquez aucune de nos animations !
www.cpie32.org – facebook.com/cpie32 – instagram.com/cpie32

Prévoir une tenue et des chaussures adéquates, de l’eau et une protection solaire.
Un covoiturage sera organisé si nécessaire.
Le lieu de rendez-vous sera précisé à l’inscription.

Certaines de ces activités sont accessibles aux personnes en situation de handicap (moteur, mental, visuel ou auditif). Notre équipe est à votre écoute pour répondre à vos demandes.

Etat       Logo Région Occitanie      Logo agence de l'eau Adour-Garonne      CAF du Gers      Logo Le Petit d'Artagnan

Fleurs d'Ambroisie à feuilles d'Armoise

Changement Climatique & Ambroisie

L’ambroisie à feuille d’armoise et l’ambroisie trifide sont des espèces exotiques envahissantes originaires d’Amérique du Nord.
Avec un remarquable pouvoir de dispersion, elles colonisent les remblais, bords de route, cours d’eau, et les milieux agricoles (tournesol, soja…). Le pollen émit du mois d’août au mois d’octobre pose de nombreux problèmes de santé (rhinites, conjonctivites, asthme, exéma…).

Cette espèce a donc un impact négatif aussi bien sur la santé (maladies provoquées par le pollen) que sur l’économie agricole et la biodiversité… au point qu’elle fait l’objet d’une lutte nationale pour tenter d’en venir à bout.

Malheureusement, le réchauffement climatique et l’augmentation du CO2 profitent au développement de l’ambroisie :

  • Modification de l’aire de répartition vers le Nord : les précipitations et la température sont les critères favorisant le plus le déplacement de l’espèce. Des études ont montré qu’on retrouve l’ambroisie à des endroits ou elle ne pouvait pas évoluer auparavant. Selon l’INSERM, le changement climatique serait à l’origine des 2/3 de cette progression.
  • Augmentation de la croissance de la plante : des chercheurs de l’Académie chinoise des sciences agricoles ont étudié l’effet d’une vague de chaleur accompagnée de fortes teneurs en CO2, lors de laquelle la plante produit plus de photosynthèse.
  • Modification de la quantité et de la qualité du pollen : des scientifiques utilisent des serres afin de simuler les conditions correspondant aux atmosphères futures avec une concentration de CO2 importante. Les expériences indiquent une multiplication de la production de pollen et un pollen plus allergisant.
  • Augmentation de la production de substances défensives : un niveau élevé de CO2 incite la plante à augmenter sa production de substances défensives, qui sont des composés toxiques.

Avec le changement climatique, l’Ophraella communa ou chrysomèle de l’ambroisie – coléoptère qui consomme la plante et, donc, participe à la lutte – devra déployer plus d’énergie pour la désintoxication, activité digestive anormale qui a pour conséquence l’allongement du cycle de développement et la diminution de la fécondité.

Au vu de ces changements liés au réchauffement climatique, une mobilisation collective est indispensable pour limiter l’implantation de l’ambroisie et les risques pour la santé des citoyens, mais également pour l’économie agricole. Chaque citoyen est concerné et sollicité pour signaler sa présence sur www.signalement-ambroisie.fr.

Astuce : Si vous en voyez dans votre jardin, il est conseillé de l’arracher en juin, avant la floraison, et donc la dispersion du pollen qui a lieu de mi-août à septembre.