Articles

Tela Botanica mission flore ambroisie trifide

Avis de recherche Ambroisie trifide

Nous vous avons souvent parlé de l’Ambroisie à feuilles d’Armoise, présente sur le territoire gersois ; découvrez une autre espèce exotique envahissante, l’Ambroisie trifide, également présente à l’est du département.

Depuis peu, l’association Tela Botanica lance une nouvelle Mission Flore ciblée sur l’Ambroisie trifide, en partenariat avec l’Anses et l’Observatoire des ambroisies.

Partez à la recherche de l’Ambroisie trifide et faites remonter vos observations à l’aide d’un outil de saisie en ligne, « Mission Ambroisie trifide ».

Les observations recueillies grâce à cette mission et à la participation des citoyens permettront de mieux connaître cette espèce et ses populations, afin de mieux la contrôler. Visible dès le mois d’avril dans les parcelles, l’Ambroisie trifide devient plus facilement détectable à partir du mois de juillet et jusqu’en septembre-octobre.

Page de présentation de la mission

Aller plus loin

> Pour en savoir plus sur les Plantes Exotiques Envahissantes dans le Gers, cliquez ici

> Pour re-découvrir l’Ambroisie à feuilles d’Armoise, cliquez ici

> Pour avoir des informations sur le projet de lutte contre l’Ambroisie du CPIE Pays Gersois, cliquez ici

> Pour consulter notre page sur la flore du Gers, présentant notamment la répartition de l’Ambroisie sur le territoire, cliquez ici

Feuilles d'érables été

Découvrez la lettre du CPIE n°11 – été 2018

Toute l’équipe du CPIE Pays Gersois vous souhaite un excellent été.
A cette occasion, n’hésitez pas à découvrir tous nos projets, présentés dans la nouvelle lettre d’information de l’association !

Au plaisir de vous retrouver lors de nos animations estivales !

Téléchargez ici la Lettre du CPIE n°11

Lettre du CPIE n°11 été 2018

Assemblée Générale du CPIE Pays Gersois

AG 2018 : la dynamique du CPIE Pays gersois s’amplifie !

Au terme d’une première année dans ses propres locaux, au cœur de Mirande, le CPIE Pays Gersois a récemment tenu son assemblée générale 2018, l’occasion de faire un point d’étape dans sa démarche de développement au service du territoire et de mobiliser adhérent-e-s et salarié-e-s sur de nouveaux projets.

Dans son rapport moral, le président Vincent Labart n’a pas manqué de souligner à la fois l’évolution du contexte institutionnel qui impacte le monde associatif (baisse des financements publics, recours aux appels à concurrence,..) mais aussi, plus positivement, les atouts de l’équipe salariée de l’association, au professionnalisme reconnu, et le rôle majeur de la jeune Union Régionale des CPIE d’Occitanie, qui porte de nouveaux projets sur les territoires.

C’est à la directrice, Sandrine Leprun, que revenait le soin de présenter les autres rapports détaillés, tant sur les activités de l’année passée, que sur la situation financière. Plusieurs démarches impulsées l’année dernière ont été illustrées par les salarié-e-s : accompagnement de collectivités en Territoires à Énergie Positive pour la croissance verte, sensibilisation à la lutte contre l’ambroisie, mise en œuvre de la Trame Verte et Bleue, recensement des mares et des amphibiens, sciences participatives avec le Club des savoirs… En interne, un accompagnement de l’équipe a facilité l’adaptation aux différents changements.

Des innovations en 2018 et une originale exposition photos

En seconde partie, la présentation d’une cinquantaine de projets a tout particulièrement intéressé les présents, car, à la poursuite des actions en cours, souvent en partenariat inter-associatif, viennent s’ajouter des démarches innovantes, parmi lesquelles celles menées dans toute l’Occitanie « Biodiv’ d’Occ« , projet environnemental et numérique, qui fait appel à la participation de chacun. Le CPIE va déployer, pour cela, trois outils attractifs : l' »Observatoire des saisons » (constats de l’impact du changement climatique), l’opération « Sauvages de ma rue » (recensement des plantes en milieu urbain) et l’application numérique « Smart’ Flore » qui sera déployée sur deux sentiers pédagogiques, autour du lac du Pesqué, à Perchède, et dans l’Espace Naturel Sensible de l’ancienne carrière d’Auch – Saint-Cricq, copropriété du CPIE.

Pour clôturer cette assemblée générale, le programme des animations (ateliers enfants et sorties familles) et tous les rapports ont été adoptés à l’unanimité, et notamment le projet de budget 2018 et le renouvellement partiel des membres du conseil d’administration.

C’est dans cette ambiance optimiste qu’a eu ensuite lieu l’inauguration des expositions photographiques de l’été (au CPIE et au château de L’Isle de Noé), dont son créateur, André Hemelrijk, a expliqué sa technique très particulière pour mettre en valeur les paysages gersois.

La journée se poursuivit par un sympathique buffet et un exposé passionnant sur les chauves-souris.

J.L.

Assemblée Générale 2018 du CPIE Pays Gersois

Inauguration de l'exposition de l'été 2018 du CPIE Pays Gersois

Évènements

Aucune page ne correspond à votre recherche

Désolé, aucun article ne correspond à votre recherche