Articles

Lac d'Astarac

Un Atlas de la biodiversité sur le secteur Astarac Arros en Gascogne

Le CPIE Pays Gersois participe à l’élaboration d’un Atlas de la Biodiversité sur le territoire de la Communauté de Communes Astarac Arros en Gascogne.

Une nouvelle démarche sur le territoire

Atlas de la biodiversité Astarac Arros en GascogneGrâce au label « Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte », La Communauté de Communes Astarac Arros en Gascogne s’est engagée dans une démarche ambitieuse ayant pour objectif de préserver et valoriser la richesse naturelle du territoire, notamment pour en faire un atout touristique.

En effet, l’Atlas de la Biodiversité permettra de mieux connaitre les espèces, les milieux naturels et le fonctionnement des réseaux écologiques afin de protéger, restaurer et intégrer la biodiversité plus efficacement dans les politiques d’aménagement du territoire (Plan Local d’Urbanisme, Trame Verte et Bleue…).

Dans le cadre de cette analyse naturaliste du territoire, un diagnostic de la Trame Verte et Bleue sera réalisé afin d’identifier les zones et les couloirs de déplacement les plus importants pour les espèces ; ce diagnostic facilitera par la suite grandement l’aménagement du territoire à l’échelle de l’intercommunalité.

Une implication citoyenne incontournable

Ophrys à forme d'araignéeUn Atlas est une démarche écologique et scientifique participative. Il est primordial que chaque habitant se l’approprie et devienne acteur de la protection de son environnement. Les citoyens, sont autant d’observateurs répartis sur la zone d’étude qui occupent et vivent sur le territoire tous les jours ; plus les observations naturalistes seront nombreuses, plus l’étude sera précise.

Pour cela, vous pouvez transmettre vos observations et relevés naturalistes (faune et flore) sur la base de données BAZNAT ou en contactant unes  des structures partenaires présentées ci-après.

Les structures naturalistes locales impliquées

Triton marbréDu fait de la vaste zone d’étude (350km² sur 37 communes), de la variété des groupes d’espèces à étudier (oiseaux, amphibiens, reptiles, libellules, papillons, mammifères, chauve-souris, plantes…) et de la volonté d’une démarche concertée et partagée, la Communauté de Communes Astarac Arros en Gascogne a souhaité faire appel aux services de diverses structures parmi lesquelles :

Pour permettre de réaliser un Atlas le plus précis possible, il est important que tous les citoyens participent à cette démarche aux cotés des structures naturalistes. C’est grâce à un effort collectif et de grande ampleur que nous pourrons, ensemble, protéger notre patrimoine naturel !

Grenouille verte

Avis de recherche mares et amphibiens

Depuis plusieurs années, l’Union Régionale des CPIE d’Occitanie, avec le soutien de l’Agence de l’eau Adour-Garonne, la Région Occitanie et l’Union Européenne, est porteuse d’un programme de préservation des zones humides et des amphibiens.
Menant des expertises sur la thématique des amphibiens depuis près de 10 ans, le CPIE Pays Gersois a naturellement intégré ce projet.

Bio-indicateurs essentiels de la qualité de nos ressources en eau, les amphibiens font, malheureusement, face à de nombreuses menaces.
En France métropolitaine, une espèce sur cinq présente des risques de disparition (Liste Rouge nationale des espèces menacées de l’IUCN) et deux tiers de la superficie des zones humides originelles ont été détruites, soit 2,5 millions d’hectares en 100 ans (Bernard, P.1994.).

Aujourd’hui, notre objectif est donc d’améliorer la connaissance et le suivi des milieux et des espèces pour une meilleure protection.
Vous aussi, aidez-nous à localiser les amphibiens et leurs habitats !
Pour contribuer au recensement, vous pouvez :

Enregistrer les chants des grenouilles du Gers

Afin de mieux connaître leur répartition sur le département, nous recherchons les habitats des grenouilles Pelophylax, ou grenouilles vertes d’Europe.
Le genre Pelophylax regroupe plusieurs espèces dont la Grenouille rieuse, la Grenouille de Pérez, la Grenouille de Lessona, la Grenouille de Graaf ou la Grenouille verte.

Pour nous aider à les identifier, vous pouvez enregistrer (de préférence à l’aide de votre appareil photo avec le cache pour éviter les bruits de mise au point automatique, ou à l’aide de votre téléphone portable) les chants de grenouilles que vous entendez au cours de vos balades ou dans votre jardin dès début avril.
N’hésitez pas à nous faire parvenir vos sons ; nous nous chargerons ensuite d’identifier l’espèce enregistrée.

> Enregistrez le chant, quelque que soit l’espèce.
> Notez le lieu d’observation (commune, coordonnées GPS si possible ou toute autre indication de localisation), la date de celle-ci ainsi que les coordonnées de l’observateur.
> Envoyez-nous ces informations par courriel (utilisez WeTransfer si votre fichier audio est trop lourd).

Participer à la localisation des mares gersoises

Qu’elles soient naturelles ou creusées par l’homme, les mares sont des étendues d’eau n’excédant pas 2m de profondeur et/ou 5 000 m2 de superficie (ce qui les différencie des étangs).
Outre les nombreux services qu’elles nous rendent, les mares jouent un rôle essentiel dans la préservation de la biodiversité aquatique et semi-aquatique et dans la continuité écologique de la Trame Verte et Bleue.

Vous pouvez contribuer à notre projet d’inventaire des mares en nous faisant parvenir toutes vos données d’observations (date, localisation, photos et renseignements complémentaires).
Aidez-nous à sauvegarder le patrimoine naturel et les mares du Gers !

> Téléchargez la feuille d’informations à compléter
> Renvoyez-nous vos observations par courrier ou courriel

Avis de recherche sur les mares

Corridors écologiques : quand les espèces nous montrent la voie

La Trame Verte et Bleue… qu’est ce que c’est ?

affiche_mirande_tvb2016_web

Issue des réflexions du Grenelle – ensemble de rencontres politiques concernant l’environnement et le développement durable – à la fin de l’année 2007, la Trame Verte et Bleue (TVB) s’est imposée comme un outil d’aménagement du territoire visant à maintenir, voire restaurer, les liens et connexions entre les différents milieux naturels.
Cette décision fait suite au constat de la  fragmentation et des transformations subies au cours des années sur les territoires, affaiblissant fortement la biodiversité.

La Trame Verte et Bleue est un réseau écologique constitué de divers éléments reliant les espaces naturels qui hébergent et protègent la biodiversité locale. Parmi ces « chemins », il est possible de trouver des haies, des rivières, des mares, des jardins de particuliers… Ils permettent aux espèces locales de subsister (lieux de vie, d’alimentation, de reproduction) ou de circuler (lieux de passage).

Balade Trame Verte et Bleue (TVB)Afin de protéger ces écosystèmes et les espèces qui s’y abritent, un programme d’accompagnement et d’amélioration de la prise en compte de la TVB est en cours dans la région, jusqu’à le fin de l’année 2016. Il offre notamment aux collectivités en démarche de Plans Locaux d’Urbanisme, la possibilité d’être accompagnées et suivies sur ce sujet.

Impliquant à la fois les collectivités, les entreprises et les citoyens, des activités de présentation et de sensibilisation sont organisées par l’ensemble des CPIE de Midi-Pyrénées, en partenariat avec l’association Nature Midi-Pyrénées.

 

Dans le Gers, retrouvez deux animations gratuites et ouvertes à tous, mises en place par le CPIE Pays Gersois :

 

Pour en apprendre plus sur la Trame Verte et Bleue, consultez les site de Nature Midi-Pyrénées et du Centre de ressources de la TVB.

 

Évènements

Aucune page ne correspond à votre recherche

Désolé, aucun article ne correspond à votre recherche