Retrouvez toutes les actualités du Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement Pays Gersois sur la faune gersoise ou d’ailleurs.

empreinte animal

Appel à contributions pour l’inventaire mammifères de L’Isle-Jourdain !

 

Missionné dans le cadre des actions déployées par l’ADASEA du Gers en vue de l’élaboration d’un plan de gestion de la zone humide de l’Isle Jourdain, le CPIE Pays Gersois vous invite à participer à la réalisation d’un inventaire mammifères !

Les données récoltées viendront compléter les inventaires déjà réalisés sur d’autres groupes d’espèces, afin d’établir un état des lieux le plus précis possible de la biodiversité de cette zone humide.

 

L’étude réalisée par le CPIE Pays Gersois s’attache à recenser les mammifères terrestres (micromammifères, lagomorphes, mustélidés, grands mammifères…) par la récolte d’observations directes et indirectes (traces, empreintes, indices de présence) mais aussi la recherche de gîtes de rapaces nocturnes et de leurs pelotes de réjection (identification de micromammifères via les restes osseux).

 

Pour mener à bien cet inventaire, la participation du grand public est essentielle.
Aidez-nous à mieux connaître la faune sauvage de L’Isle-Jourdain !

 


Comment contribuer ?

Il suffit de nous transmettre toutes vos observations de mammifères terrestres dans ou à proximité immédiate de la zone d’étude. Les données liées à la présence de chauve-souris sont également bienvenues !

Contactez-nous au 05 62 66 85 77 ou gestion@cpie32.org en précisant :

  • le nom de l’observateur
  • la date de l’observation
  • l’emplacement exact de l’observation (coordonnées GPS si possible)
  • l’espèce observée (ou photo de l’animal, de ces traces ou indices)

Délimitation de la zone d’étude 

Carte de la zone d'étude de l'inventaire mammifères de L'Isle-Jourdain

Vous habitez sur la zone d’étude ou vous y passez régulièrement ?
Alors n’hésitez pas à contribuer !
Votre participation est une aide précieuse pour la préservation du patrimoine naturel local !

 

Grenouille verte

Avis de recherche mares et amphibiens

Depuis plusieurs années, l’Union Régionale des CPIE d’Occitanie, avec le soutien de l’Agence de l’eau Adour-Garonne, la Région Occitanie et l’Union Européenne, est porteuse d’un programme de préservation des zones humides et des amphibiens.
Menant des expertises sur la thématique des amphibiens depuis près de 10 ans, le CPIE Pays Gersois a naturellement intégré ce projet.

Bio-indicateurs essentiels de la qualité de nos ressources en eau, les amphibiens font, malheureusement, face à de nombreuses menaces.
En France métropolitaine, une espèce sur cinq présente des risques de disparition (Liste Rouge nationale des espèces menacées de l’IUCN) et deux tiers de la superficie des zones humides originelles ont été détruites, soit 2,5 millions d’hectares en 100 ans (Bernard, P.1994.).

Aujourd’hui, notre objectif est donc d’améliorer la connaissance et le suivi des milieux et des espèces pour une meilleure protection.
Vous aussi, aidez-nous à localiser les amphibiens et leurs habitats !
Pour contribuer au recensement, vous pouvez :

Enregistrer les chants des grenouilles du Gers

Afin de mieux connaître leur répartition sur le département, nous recherchons les habitats des grenouilles Pelophylax, ou grenouilles vertes d’Europe.
Le genre Pelophylax regroupe plusieurs espèces dont la Grenouille rieuse, la Grenouille de Pérez, la Grenouille de Lessona, la Grenouille de Graaf ou la Grenouille verte.

Pour nous aider à les identifier, vous pouvez enregistrer (de préférence à l’aide de votre appareil photo avec le cache pour éviter les bruits de mise au point automatique, ou à l’aide de votre téléphone portable) les chants de grenouilles que vous entendez au cours de vos balades ou dans votre jardin dès début avril.
N’hésitez pas à nous faire parvenir vos sons ; nous nous chargerons ensuite d’identifier l’espèce enregistrée.

> Enregistrez le chant, quelque que soit l’espèce.
> Notez le lieu d’observation (commune, coordonnées GPS si possible ou toute autre indication de localisation), la date de celle-ci ainsi que les coordonnées de l’observateur.
> Envoyez-nous ces informations par courriel (utilisez WeTransfer si votre fichier audio est trop lourd).

Participer à la localisation des mares gersoises

Qu’elles soient naturelles ou creusées par l’homme, les mares sont des étendues d’eau n’excédant pas 2m de profondeur et/ou 5 000 m2 de superficie (ce qui les différencie des étangs).
Outre les nombreux services qu’elles nous rendent, les mares jouent un rôle essentiel dans la préservation de la biodiversité aquatique et semi-aquatique et dans la continuité écologique de la Trame Verte et Bleue.

Vous pouvez contribuer à notre projet d’inventaire des mares en nous faisant parvenir toutes vos données d’observations (date, localisation, photos et renseignements complémentaires).
Aidez-nous à sauvegarder le patrimoine naturel et les mares du Gers !

> Téléchargez la feuille d’informations à compléter
> Renvoyez-nous vos observations par courrier ou courriel

Avis de recherche sur les mares

Libellule du Gers

Parution de l’Atlas des libellules du Gers

Avec près de 10 000 données collectées par plus d’une centaine d’observateurs, le CPIE Pays Gersois est heureux d’annoncer la publication de son Atlas commenté des Libellules du Gers.

À l’image d’autres groupes taxonomiques (mammifères, reptiles, papillons,…), les publications relatives aux libellules – également appelées odonates – dans le Gers s’avéraient jusqu’alors peu pertinentes et exhaustives. Bien que la première donnée gersoise date de 1981, il faut attendre 1990 pour qu’une publication fasse clairement référence au département du Gers.

Initié bénévolement en 2009, puis financé de 2012 à 2014, un inventaire des libellules du département a été mis en œuvre par le CPIE Pays Gersois. Les résultats obtenus sont répertoriés dans l’Atlas commenté des Libellules du Gers, publication scientifique qui recense, en 80 pages, 53 espèces dont plusieurs sont protégées en raison de leur rareté. Ce travail, unique pour un département de la région Midi-Pyrénées a permis d’appréhender la répartition et les habitats des espèces sur le territoire, mais aussi de diffuser la connaissance des odonates et de sensibiliser les publics.

 

 

Outre cette publication, le travail produit est  intégré aux observatoires en ligne des libellules du Gers et de Midi-Pyrénées, au Programme National d’Action Odonates ou encore au projet d’identification de réservoirs de biodiversité locaux dans le cadre de la Trame Verte et Bleue.

La suite de ce travail est intégrée dans le programme d’actions « Médiation Faune Sauvage » du CPIE Pays Gersois, ayant pour objectifs de répondre aux diverses sollicitations du grand public et des professionnels concernant la faune sauvage et son milieu de vie (demande d’aide pour des animaux blessé ou en perdition, problèmes de cohabitation avec certaines espèces, accompagnement à la reconnaissance et à l’accueil de la faune). Dans ce cadre, tout résident gersois à la possibilité de communiquer au CPIE ses observations naturalistes afin d’aider à la connaissance de la biodiversité du département et à sa protection ; aucune donnée n’est à exclure !

Téléchargez l’Atlas des libellules du Gers.